image

Secteur public : de belles ambitions pour la transition digitale en 2018

Le secteur public n’échappe pas aux enjeux de la transition digitale. Car le numérique se met en œuvre dans toutes les strates des organisations, boostant la croissance, la rentabilité, éliminant nombre de tâches chronophages, améliorant les performances des équipes, le travail collaboratif et le travail nomade.

Pour les organisations publiques et les administrations locales, la transition digitale offre une meilleure connaissance des données, une meilleure maîtrise de l’information et une relation au citoyen simplifié. Dans plusieurs de ses dernières études, le cabinet d’étude Markess s’est intéressé aux ambitions de ces structures en matière de transition digitale. Des informations que nous reprenons dans cet article.

Les effets de la transition numérique dans le secteur public

Si les effets de la transition numérique sur les métiers des organisations publiques sont importants, on constate un impact immédiat sur un certain nombre de processus. Selon un « Baromètre des acteurs financiers publics », publié en 2017 par Deloitte, ces effets se concentreraient notamment sur :

  • Les processus documentaires (archivage, GED)
  • L’exploitation des données (tableaux de bord décisionnels, reporting, analyse de la qualité des données)
  • Les ressources humaines (dématérialisation, analyse des données)
  • Les finances (optimisation et de refonte du système informatique finance, dématérialisation, digitalisation, open data,)

Le budget de la transition numérique publique

La transition numérique ayant un impact fort sur les performances des établissements, que ce soit en qualité de service ou un productivité, elle constitue un enjeu incontournable pour les directions des établissements.
Toute la question reste de savoir si les moyens à la fois financiers et humains vont être attribués pour permettre à cette transition de se mettre en place.

Le cabinet Markess s’est récemment penché sur le sujet avec deux études, l’une portant sur la transition digitale des collectivités locales en France et l’autre sur la transition digitale des ministères et des agences.

Il en ressort que les décideurs du secteur public interviewés estiment pouvoir compter sur un budget préservé ou augmenté en 2018.

Pour ce qui est des agences et des ministères, ces derniers constatent une constance de leur budget informatique durant les 2 années qui viennent de s’écouler. La présence de projets numériques en croissance au sein des administrations centrales françaises, comme par exemple les chantiers d’Open Data publiques, laisse à penser que cette tendance se poursuivra en 2018.

Pour ce qui est des autres structures et des collectivités, il est beaucoup plus difficile d’établir des grandes tendances, chaque établissement ayant ses spécificités. Néanmoins des décideurs des collectivités locales espèrent une éventuelle augmentation de ce budget informatique.

Ainsi, se sont de grands chantiers qui se préparent en 2018 au sein des systèmes d’information des structures publiques, dans une optique d’adaptation et de modernisation aux enjeux de la transition numérique. Selon les décideurs interviewés par différentes études, on peut espérer un maintien, voire une augmentation des budgets informatiques, dans la lignée des nombreux projets en cours sur ces thématiques.

Vous souhaitez en savoir plus sur Élap ?

N’hésitez pas à nous contacter.

CONTACTEZ-NOUS